Journal introverti

Pourquoi

J’ai en moi la tentation de tenir des écrits personnels depuis mes années de jeune adulte.
A l’époque, seuls les écrits sur papier étaient possibles.
J’ai été vite confronté au risque de fuite, à l’éventualité que quelqu’un(e) tombe sur mes écrits.

Après plusieurs tentatives au fil des années, j’ai abandonné l’idée qui revenait pourtant régulièrement et de manière lancinante.

L’écrit sur internet permet un véritable anonymat en prenant quelques précautions simples.

Pour une raison que je ne m’explique pas, présent ici depuis 4 ou 5 ans, j’ai consciencieusement effacé tous les journaux entamés. Mon record est d’une dizaine d’écrits.

Il y a peut-être quelque chose de changé cette fois, ma vie intime ayant changé.

Avec le temps, ma relation à l’existence n’est plus la même.