Journal introverti

Insouciance

Au décès de notre mère nous nous sommes tous les quatre partagés les photos de famille.

Chacune/chacun a récupéré les siennes.

La photo qui m’aura le plus marqué dans ma vie, je pense, est celle que j’ai récupérée et mise précieusement dans mon portefeuille.

C’est une photo de moi ! ! à l’âge de 15 mois.

Je trône debout dans mon parc au milieu de mes jouets, l’air tranquille, insouciant.. je me vois pleinement heureux sur ce cliché.
On m’a dit que j’appelais le chien du voisin lorsque la photo a été prise.

Je la garde dans mon portefeuille car cette photo me sidère… comment le petit bonhomme joufflu, heureux, tranquille, insouciant.... a-t-il pu devenir le jeune homme anxieux, traqué, dépressif. Comment le dépressif potentiel a-t-il pu devenir toxicomane…

Les temps sont apaisés mais je reste encore au fond de moi bouffé par l’anxiété.

Cette photo me sert aussi d’antistress… l’homme que je suis parviendra-t-il à retrouver l’insouciance heureuse du petit bonhomme tranquille qu’il était ?