Journal introverti

← Retour au journal

octobre 2018

Héritage

L'héritage psychologique reçu de mon non-Père est lourd à porter. Si j'avais la possibilité de le faire, j'aimerais bien lui toucher deux mots. A défaut, ou en attendant de pouvoir le faire dans l'autre Monde, il me reste à parler dans ma tête. A écrire un peu. Me confier est impossible car le comble du comble est que je suis hautement culpabilisé. L'absence d'un Père est terrible lorsque celui-ci est physiquement présent. Ecrasé par sa femme, (madame-Mère), je ne l'ai pas connu. Eh oui, j'ai côtoyé 20 ans mon "Père", au quotidien et pourtant, chose incroyable, je n'ai (...)

5891

C'est sans doute très crétin, je le concède. Mon cauchemar personnel : mon addiction à l'alcool a pris fin le 4 septembre 2002.. Il a duré près de 10 ans. A l'arrêt je me suis dit tout bêtement que chaque jour passant, ce serait comme un mètre de la montée de l'Everest. J'en suis donc à 5891. Même s'il est plutôt "cool" de se débarrasser d'un aussi pesant fardeau, il reste la cicatrice, que dis-je, la balafre, qui me conduit à compter des jours. En fait, il n'aurait jamais fallu que je commence un jour.. j'avais trouvé les choses anodines au départ, jusqu'au moment où, (...)